Mail Facebook Instagram Twitter RSS Previous Next Home Search Cross PDF Website

Les municipalités

Ormstown

Municipalité d'Ormstown

  • Constituée de terres très fertiles baignées par la rivière Châteauguay et la rivière aux Outardes, la municipalité a longtemps été reconnue comme le centre québécois de l'industrie de la brique.

    L'omniprésence de la brique d'argile utilisée dans le revêtement des bâtiments rappelle la prospérité que connut le village d'Ormstown et ce cachet victorien, que l'on retrouve entre autre sur les rues Bridge, Church et Lambton, enchante toujours le cœur du village et des citoyens. L'école secondaire Chateauguay Valley Regional ainsi que le Centre de formation professionnel Châteauguay Valley, la bibliothèque municipale affiliée au Réseau Biblio, le centre récréatif, l'hôpital Barrie Memorial, la Foire d'Ormstown et le festival Branches et Racines sont autant d'éléments qui contribuent à l'enrichissement de la vie sociale et communautaire de la municipalité.

  • Ormstown

  • 4, rue Bridge, local A-11 B
    Ormstown (Québec)  J0S 1K0
    Téléphone : 450-829-2625 
    Télécopieur : 450-829-4162 
    Courriel : ormstown@ormstown.ca

    Site internet

    Maire : Chrystian Soucy  
    Directeur général et secrétaire-trésorier : Philip Toone 
    Conseillers municipaux : Florence Bérard, Jacques Guilbault, Stephen Ovans, Michelle Greig, Roger Dumont, Jonathan Allen

  • Ormstown Coro4X8 Hd V

En chiffres

  • Gentilé et code geographique

    Ormstonnien, ienne 69037

  • Habitants

    3 560

  • Superficie (km)

    143,75

  • Les débuts de l'histoire ormstonnienne remontent aux environs de 1800 et, dès 1808, une scierie est construite. Bientôt une église presbytérienne voit le jour (1829), suivie de la première église anglicane (1832). Les démarches pour l'établissement d'une paroisse catholique, entreprises auprès de monseigneur Lartigue, évêque de Montréal, en 1828, aboutiront en 1846, mais la consécration officielle sous le nom «Saint-Malachie (d'Ormstown)» ne surviendra qu'en 1858. Pour sa part, la municipalité de la paroisse de Saint-Malachie-d'Ormstown était instituée en 1855. Celle-ci avait toutefois été précédée par la municipalité d'Ormstown, établie en 1845, dont le territoire devenait, deux ans plus tard, partie de la municipalité du comté de Beauharnois avant d'être rétablie sous sa dénomination d'origine, en 1855. L'appellation choisie rappelle un saint irlandais, évêque de Connor et archevêque d'Armagh, né en 1094 et mort en 1148. Ami de saint Bernard, il a été reconnu comme le plus remarquable réformateur de l'Église d'Irlande du XIIe siècle. L'ancienne municipalité du village d'Ormstown a été créée en 1889. Il faut rappeler qu'historiquement, un bureau de poste a d'abord été identifié sous le nom «Ormstown», dès 1836. Il faut remonter au XVIIIe siècle pour tenter de connaître les bases de la dénomination municipale. En effet, le territoire faisait partie à l'origine de la seigneurie de Beauharnois concédée à Claude et Charles de Beauharnois, en 1729. Michel Chartier de Lotbinière, qui en était devenu propriétaire, la vend à Alexander Ellice (1743-1805) – patronyme parfois orthographié Ellis –, en 1795, marchand d'origine écossaise très à l'aise. Vers 1800, celui-ci fait arpenter le territoire par William Waller qui le divise en cinq parties, chacune portant le nom de l'un des enfants du seigneur, suivant la version la plus répandue. Or, aucun fils d'Ellice ne porte le nom d'Orms, comme on l'a parfois signalé! Selon André Larose, on peut supposer qu'« Ormstown » pourrait avoir été choisi par son chargé d'affaires Francis Winter, originaire des États-Unis. On peut relever un Ormiston Corners dans l'État de New York, chez nos voisins du Sud. Suivant le secrétaire-trésorier de la municipalité en 1905, Alex Mills, le territoire a été peuplé par des gens venus d'Écosse et du nord de l'Irlande, vers 1820. Ils auraient attribué à la localité le nom «Ormiston», déformé en «Ormstown», patronyme d'un notable de leur pays d'origine. Il faut ajouter cependant qu'il existe aussi une localité du nom «Ormiston», située au sud-est d'Édimbourg. La municipalité a jadis également porté le nom «Durham» (vers 1860), sans qu'on ait pu en établir le motif. 

    Depuis quelques années, Ormstown est jumelée à la municipalité de MacGregor, au Manitoba. (source : commission de toponymie du Québec)

  • Bâtiment Walsh

    • Expo Ormstown
    • Festival de musique Branches et Racines
    • Club de golf Ormstown
    • Antiquaires
    • Centre récréatif
    • Bibliothèque municipale
    • Parcs des Érables et Lindsay-Cullen
  • Expo Ormstown